• 323 visits
  • 4 articles
  • 50 hearts
  • 96 comments

03/09/2014

Présentation :
 

Bonjour petite personne, et bienvenue sur mon mystérieux blog!
Alors, pour commencer, il faut que je me présente : Premièrement je suis une petite cachottière donc je ne veux pas que vous connaissiez mon vrai prénom, imaginez la catastrophe que ça serait si je tombais sur quelqu'un que je connais, ça sera la fin de ma vie sociale et je resterais cachée dans un placard à attendre que ma honte se dissipe. Bref j'ai donc un pseudo que j'ai récemment inventé " Lyata" (un mélange de Lydia, dans teen wolf, de Liam, dans mon livre préféré, et de Peeta dans Hunger games).

Donc voilà, vous savez comment m'appeler et c'est déjà pas mal.


 Alors maintenant que les présentations sont faites, je vais vous raconter ma vie ( et vous n'avez pas intérêt à me dire que c'est déjà ce que je fais depuis toute à l'heure, sinon je...je ne sais pas ce que je vais faire, mais vous allez avoir mal !! Ah oui, aussi, arrêtez de dire que je suis folle et que je parle toute seule c'est très méchant). Donc comme je disais je vais vous dire ce que j'aime par-dessus tout et c'est très simple: lire! Bon dit comme ça, c'est sur, ça fait un peu "la fille qui n'a pas de vie" mais en vrai, c'est juste trop bien!!! J'aime vraiment toutes les sortes de livres (excepté les classiques chiants à mourir) comme Yvain ou le chevalier au lion que notre professeur de français nous avait forcés à lire en 5e (je ne m'en suis toujours pas remise alors que je suis maintenant en 3e).

 


 

Sinon j'adore les séries (Teen wolf, GOT, Walking dead, PLL, TVD, sherlock mais ne m'en parlez pas j'ai pas fini la saison 3, How i met you mother...) et bien évidemment HARRY POTTER. Après il y a des choses que j'aime un peu plus bizarres comme les pastèques, J'ADORE les pastèques!!!!
Sur mon blog vous pourrez trouver : ma dramione en cours d'écriture, des critiques de fanfiction (oui j'adore critiquer), des petites informations sur Harry Potter et plein d'autres choses encore...



Alors maintenant que vous me connaissez un peu mieux et que vous savez que je suis totalement folle, place à ce blog tant attendu (ou pas). Si vous avez quelque chose à me dire, n'hésitez pas à m'envoyer un message privé
.



Tags : Harry potter

27/10/2014

Happy Halloween!
 
 
Et oui car ne l'oublions pas Halloween est l'une des fête les plus importantes pour nos amis les sorciers
 

Tags : halloween

02/08/2014

Chapitre 1 :



On avait beau être en plein mois de septembre, une chaleur insoutenable s'était installée depuis deux semaines à Poudlard. Tous les élèves du château restaient cloîtrés dans leur salle commune respective pour échapper à la canicule.

Hermione était blottie dans le canapé de la salle commune des préfets en chefs, cherchant à faire du vent grâce à l'éventail que lui avait offert son père avant qu'elle ne reprenne les cours à Poudlard. Au bout de quelques minutes, comprenant que son éventail ne servait à rien, elle se leva et alla chercher sa baguette afin de jeter un sortilège pour atténuer la chaleur. De retour dans sa salle commune, elle aperçut le tableau s'ouvrir à la volée, laissant dépasser la tête de Drago Malefoy qui, au plus grand malheur d'Hermione, était lui aussi préfet en chef.

Drago entra dans la salle commune, essoufflé et dégoulinant de sueur :

- Salut, Granger, tu sais ce que c'est qu'un peigne?

- J'adore ta façon de dire bonjour !! s'exclama Hermione. Et au passage, mes cheveux t'emmerdent!!

-Ah, bah maintenant je sais d'où vient cette couleur atroce !

Hermione ignora la remarque du Serpentard et demanda sèchement :

- Alors, qu'est-ce que tu me veux?

- Écoute Granger, tu es la seule personne sur cette planète qui me déteste... bien que cela semble impossible, vu mon incroyable corps et mon charme naturel, mais...

-Abrège! ordonna Hermione, ne voyant pas où il voulait en venir.

- En fait, je me demandais si tu pouvais me dire ce que tu n'aimerais pas chez moi si tu étais une vraie fille.

- Parce que je suis quoi pour toi? Un singe?

- Bah non, mais t'es Granger quoi, même si tu étais belle, personne n'oserait t'approcher, à part Weasley peut être... dit Drago.

****
Comment ça, " t'es Granger, même si tu étais belle, personne n'oserait t'approcher" ? Il se prend pour qui, celui-là ? Je ne suis pas repoussante à ce point, quand même !!! Je m'en fiche, de toute façon, cette remarque vient de Drago Malefoy, le fils à papa qui ne sait pas se débrouiller tout seul. Comme si son avis m'importait! En plus, pourquoi me parle t-il de Ron alors que tout le monde sait qu'on ne se parle plus depuis 2 mois ? Il est vraiment bizarre!

****
La Gryffondor fut sortie de ses pensées par Drago :

- Alors, tu veux bien ou pas??

- Mais c'est qu'il a de l'espoir, le petit blondinet ! se moqua la Gryffondor

- Ha ha ha, très drôle, je suis mort de rire ! Non sérieux, dis-moi !

- Si tu y tiens...Mais en échange, tu devras m'appeler "maître" pendant une semaine!

- Plutôt mourir que de t'appeler comme ça!

- Bon bah tant pis pour toi. répondit Hermione

Pour montrer qu'elle se fichait totalement de la demande du Serpentard, elle commença à lire un livre sans se préoccuper du vert et argent.
Au bout de 10 minutes à la regarder lire, Drago finit par craquer :

-OK, marché conclu ! Mais une semaine, pas plus!! Donc mes défauts ...?

- Tu en as tellement que ça va être long, mais si tu insistes.. Tu es arrogant, narcissique, égoïste, raciste, égocentrique, vicieux, lunatique, hypocrite, sarcastique, malfaisant, manipulateur, furtif, moqueur...et tu es beaucoup trop blond! répondit Hermione, ravie.

- Comment ça, je suis trop blond?

- Je te fais une liste de tous tes défauts et la seule chose que tu retiens c'est que tu es trop blond?

Drago ignora la Gryffondor et se regarda dans le miroir de la salle commune. Il remit quelques petites mèches en place tout en marmonnant :

- Trop blond, trop blond...tu peux te le mettre là où je pense ton trop blond!

- Malefoy, je t'entends quand tu parles! Et puis je disais juste que je trouvais ça bizarre d'avoir les cheveux presque blancs à 17 ans...imagine quand tu seras vieux. répondit la Gryffondor, prise d'un soudain fou rire

Drago lui lança un regard de tueur :

- Je t'en parle moi, de la choucroute que tu trimballes sur ta tête à longueur de journée ?

- Hé oh calme toi! C'est toi qui m'as demandé de te dire tes défauts et j'ai juste dit ce que je pensais! Et puis d'abord, pourquoi tu me demandes ça?

-Pour...rien

- Allez, Malefoy, explique-moi s'il te plait! dit-elle d'une voix d'un coup beaucoup plus douce

- Non, ce ne sont pas tes affaires, Granger. Heu...maître, je veux dire.

Hermione jubilait intérieurement, le grand Drago Malefoy l'appelait maître.

- Mais allez, dis-moi tes petits secrets! le supplia Hermione

- Fous-moi la paix ! s'emporta Drago.

Elle lui donna un petit coup de coude pour tenter de le faire parler.

Drago au bord de la crise de nerfs, il lui attrapa violemment l'épaule et la plaqua contre le mur. il plongea son regard menaçant dans le sien et lui chuchota au creux de l'oreille:

- Tu me touches encore une fois et tu peux dire adieu à tous tes elfes de maison et à tes amis imaginaires !! Ah oui, et aussi, pour information un Malefoy n'est jamais "trop blond"!

Et il sortit de la salle commune des préfets en chefs en claquant la porte.

Hermione, encore sous le choc, resta plantée au milieu de la salle commune pendant quelques minutes... Pourquoi Malefoy s'était-il énervé? Elle lui avait parlé méchamment, mais pas plus que d'habitude...
Peut-être cachait-il vraiment un secret...et si c'était le cas, elle trouverait de quoi il s'agissait.

Poussée par la curiosité, Hermione sortit de la salle commune à la recherche de Pansy Parkinson, la meilleure amie de Drago. Bien que celle-ci soit une Serpentard et une fille détestable, elle n'était pas très futée et laissait souvent sortir des gaffes. Peut-être celle-ci serait au courant des problèmes du Serpentard. Dans le couloir, Hermione croisa Harry et lui expliqua ce qu'il venait de se passer, sans mentionner le passage où Drago l'appelait maître. Celui-ci, comme à son habitude, menaça Malefoy même s'il n'était pas là :

- NON, MAIS POUR QUI IL SE PREND, CELUI-LÀ ?? La prochaine fois qu'il s'approchera de toi, je lui ferai bouffer sa baguette! Pfff...il fait vraiment pitié ce mec à s'en prendre à toi et te menacer alors que t'as rien fait!!! La prochaine fois que je le verrai, il aura intérêt à me donner une bonne raison, sinon il pourra dire adieu à ses bijoux de famille!!

Les insultes prononcées par son ami arrachèrent un sourire à Hermione. Bien qu'elle se soit disputée avec Ron, Harry était toujours là pour elle en cas de problème comme au bon vieux temps.

- T'inquiète pas Harry, je suis la meilleure élève de ma classe, je pense que je pourrai me défendre!

- Oui mais on sait jamais, ça ne m'étonnerai pas que l'autre bouffon soit devenu un expert en magie noire! chuchota Harry

- MANGEMORT OU NON, JE NE COMPTE PAS ME LAISSER FAIRE! s'exclama la Gryffondor, plus fort qu'elle ne l'aurait voulu.

- Tu parles un peu trop fort...je ne sais pas si tu t'en rends compte, mais tout le monde nous regarde! dit Harry d'une voix à peine audible.

Hermione se retourna et constata qu'en effet, tous les élèves présents dans le couloir les observaient d'un air étonné.

- Bah quoi, qu'est-ce que vous voulez? demanda la rouge et or. Vous n'avez jamais vu quelqu'un s'énerver? Ou c'est le mot Mangemort qui vous met dans cet état? Dans ce cas, vous devez aussi avoir peur du mot VOLDEMORT! Eh bien moi non, je n'ai pas peur de ce nom ridicule, mais j'ai peur de ce qu'il représente, car figurez-vous que pendant que vous refusez de prononcer ce petit nom insignifiant, des gens meurent à cause de lui.

Sur ces mots, elle partit en direction de la grande salle en prenant soin d'éviter tous les regards qui la suivaient.


Tags : Drago Malefoy - Hermione Granger. - Dramione.

Chapitre 2 : 28/08/2014

Arrivée à l'intérieur de la grande salle, Hermione s'assit à la table des Gryffondor entre Ginny et Neville.

— MIONEEEEE ! s'écria Ginny

— Qu'est-ce qu'il y a ? dit Hermione, en se demandant si son amie avait entendu son excès de colère dans le couloir.

— IL Y A UN NOUVEL ÉLÈVE ! ET IL EST TROP BEAU ! hurla Ginny sans se préoccuper des têtes tournées vers elle.

Depuis que Ginny sortait avec Harry, elle cherchait désespérément un petit copain pour Hermione afin de canaliser son envie de draguer.

— Ah bon ?? Il est où ?? demanda Hermione, prise au dépourvu.

— Au fond de la table des Gryffondor, à côté de Seamus !

Hermione tourna la tête et le vit. Il était grand et assez baraqué, les yeux marron et les cheveux aussi noirs que du charbon. Il avait la peau mate, parsemée de quelques petits grains de beauté et portait la robe des Gryffondor comme les autres élèves de sa maison, malgré la chaleur insoutenable.

Hermione le regarda longuement sans pouvoir en décrocher ses yeux. Sentant un regard peser sur lui, le nouvel élève tourna la tête et aperçut la jeune fille, complètement absorbée dans sa contemplation. Il lui sourit, mal à l'aise, et la Gryffondor sursauta, comme sortie d'un rêve. Elle tourna vivement la tête, le visage cramoisi.

— Alors ? Il te plait ? dit Ginny.

Hermione devint encore plus rouge qu'elle ne l'était déjà.

— Euh... oui... je crois. Répondit-elle, encore sous le choc.

— Il s'appelle Valentin, il aura 17 ans le 9 décembre prochain, il est de sang mêlé et vient d'une école de magie Américaine. Son père est professeur là-bas et sa mère est boulangère. Il aime le chocolat au lait, les cup-cakes et il adore les chansons moldues. récita Ginny, fière d'elle

— Comment tu sais tout ça ? demanda Hermione, commençant à s'inquiéter pour la santé mentale de son amie.

— J'ai mes sources ! répondit-elle, simplement.

Hermione regarda Ginnny d'un air suspicieux et commença à prendre son petit déjeuner. Elle attrapa la bouteille de jus d'orange et se servit un verre. Ce jus avait un gout spécial, comme du métal. La Gryffondor n'y prêta pas plus attention et continua de boire. Une fois son verre fini, elle regarda Ginny qui l'observait avec un grand sourire.

— Qu'est-ce qu'il y a ? J'ai un truc entre les dents ? demanda Hermione en se les frottant avec son index.

— Non pas du tout, c'est juste que tu viens de boire de la chance liquide ! dit Ginny, avec un sourire encore plus large.

— Ho non, c'est pas vrai... c'était ça, le petit gout de métal ? Mais comment tu l'as trouvée ?

— Je l'ai piquée à Harry en 6e année, en l'échangeant contre de la vodka !

— Ha je comprends mieux sa réaction maintenant... t'es vraiment une fille diabolique, tu sais ça ?

— Merci, arrête de me flatter ! répondit la rouge et or. Bon... grâce à ta jolie frimousse, ton cerveau et cette petite potion, je pense que ce Valentin, tu l'as dans la poche.

— Ah, je comprends mieux ton petit stratagème ! Mais pour l'instant, il va patienter, car je dois aller voir Parkinson ! dit Hermione d'un air triste

— Mais Mione, la potion ne fera plus effet d'ici 20 minutes et tu n'auras pas le temps d'aller le voir ! S'enquêta Ginny.

— S'il me plait vraiment, je tenterai ma chance un autre jour.

— Je vois... pfff... lâcheuse... en plus tu pactises avec l'ennemi...... traîtresse ! s'exclama Ginny.

Hermione lui fit un sourire navré et sortit de la grande salle, les yeux rivés sur une personne en particulier... Valentin.

Hermione cherchait désespérément Pansy Parkinson depuis 20 minutes. Elle l'avait cherchée partout : dans la grande salle, les couloirs, les salles de classe et même les toilettes des filles. Elle allait se rendre à la salle commune des Serpentards quand soudain, elle fut prise d'une envie folle d'aller voir Rogue, le professeur qu'elle détestait au plus haut point depuis sa première année à Poudlard. Arrivée devant la salle de potion, elle ouvrit grand la porte et tomba sur une scène très étrange : Pansy Parkinson portait une veste rose à paillettes et dansait le tango avec le professeur Rogue, qui lui était torse nu avec un pantalon pat d'ef. En temps normal, Hermione aurait tout de suite fermé la porte, gênée, et serait partie en courant. Mais elle ne pouvait plus contrôler ses mouvements. Ses jambes avancèrent d'elles-mêmes et Hermione entra dans la pièce en applaudissant comme une folle. Rogue et Pansy se retournèrent d'un seul mouvement et tentèrent de cacher leurs vêtements ridicules. Le professeur, trop honteux, s'enfuit en courant, laissant sa partenaire de danse seule face à la Gryffondor.

Pansy regarda Hermione d'un air de dégout et lui dit :

— Tu parles de ça à quelqu'un, je te tue sur le champ !

— Non mais t'inquiètes pas, moi j'ai adoré, c'était vraiment super, vous devriez faire un spectacle ! s'exclama Hermione.

Pansy l'observa, cherchant une trace de sarcasme sur son visage.
— C'est une blague, j'espère...

— Non pas du tout, j'ai adoré, je suis sincère !

Pansy se demandait maintenant si Hermione n'était pas bourrée.

— En plus ta veste elle est juste MA-GNI-FIQUE ! continua la rouge et or.

— Tu trouves ?

— Oui, franchement j'adore !!!! Mais à part ça... le prof et toi, vous...

— Non, on n'est pas ensemble, il me donne juste des cours de tango !

— Pourquoi cette soudaine envie de faire du tango ? demanda Hermione, étonnée.

— Bah avant hier, Azur a foutu un râteau à Drago et il était tellement déprimé que ça m'a fait de la peine. Du coup, je l'ai en quelque sorte réconforté à ma manière ! dit-elle, avec un sourire bizarre.

C'était donc ça, LE grand Drago Malefoy s'était pris un râteau pour la première fois de sa vie ! Et c'était donc pour ça qu'il avait posé plein de questions bizarres à Hermione.

— Ah ah, je le savais que Malefoy avait un truc depuis quelques jours ! s'exclama Hermione. Mais c'est quoi le rapport avec le tango ?

— Le lendemain matin de notre petite « aventure », j'ai proposé à Drago qu'on refasse ça la semaine d'après et il m'a dit « quand tu arriveras à danser le tango déguisée en majorette, peut-être que je penserai à te rappeler ». Du coup et bah je m'entraine...

******

De retour dans sa salle commune, Hermione s'assit sur le canapé pour lire un livre. Mais au moment même où elle allait s'installer, elle entendit une voix dans la chambre de Drago. Poussée par la curiosité, elle s'approcha le plus doucement possible et entrouvrit la porte,
Le Serpentard était en train de dormir et parlait dans son sommeil. Hermione hésita quelques secondes, elle connaissait plein d'histoires moldues d'après lesquelles lorsqu'on dormait on répondait toujours par la vérité. La Gryffondor avança jusqu'au bord du lit afin d'écouter le monologue de son colocataire.

— Nan... il faut manger... mais Azur elle a dit... ho non, pas Granger !

Hermione sursauta en entendant son nom, le Serpentard venait de parler d'elle.

— Pourquoi... ho non... pas du tout... pfff.... maître...

La rouge et or sourit, il se souvenait qu'il devait l'appeler maître !

— Alors Drago, qu'est ce que tu penses d'Hermione Granger ? dit Hermione, au bord de l'hystérie.

— Chiante... beille...

— Quoi ?? demanda Hermione, intriguée.

— Belle... mais... teligente...

La Gryffondor retint son souffle, Drago Malefoy la trouvait belle ! Lui qui l'insultait à longueur de journée avait dit qu'il la trouvait belle !! Bon c'est vrai qu'il dormait... mais quand même.
-Quoi?? demanda Hermione intriguée

-Belle...mais...teligente...

La gryffondor retint son souffle, Drago malefoy la trouvais belle! Lui qui l'insultait à longueur de journée avait dit qu'il la trouvait belle!! Bon c'est vrai qu'il dormais...mais quand même.

Tags : Drago Malefoy - Hermione Granger. - Harry potter - DramioneFanfic - dramione